Accueil > Musique > Musicothérapie > La musicothérapie en néonatalogie

La musicothérapie en néonatalogie

lundi 1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

III. La musicothérapie et le nouveau né en néonatalogie

L’environnement en réanimation néonatale est agressif pour le
nouveau né qui, à peine sorti du confortable environnement
maternel, se retrouve confronté à un niveau sonore élevé avec des
pics dépassant 100 dB, une lumière vive en continu sans alternance
jour nuit et des procédures de soins douloureuses et
inconfortables. Des épisodes d’apnées (pauses respiratoires) avec
hypoxie (baisse du taux d’oxygène dans le sang) et variations
importantes du rythme cardiaque ont été observées en réponses à
des agressions sonores ou à des manipulations.

La prise en charge du stress et de la douleur chez ce type
d’enfant est encore, à l’heure actuelle, très difficile.
L’évaluation de la douleur et du stress n’étant pas facilement
quantifiable et les traitements thérapeutiques médicamenteux se
révélant encore insuffisant par le manque de traitements
homologués pour ce type particulier de population.

Comme pour la préparation à l’accouchement, les équipes se
tournent vers d’autres procédures pouvant induire un mieux- être.
Ainsi,on utilise des appareils moins invasifs, le peau à peau mais
aussi la musicothérapie qui prend là, nous allons le voir, toute
son utilité.

Partager