Accueil > Gastronomie > J.J. MARTIN > Les mousserons,

Les mousserons,

A la « Réstigné »

dimanche 7 mai 2006, par Vintz

En mille neuf cent soixante-quinze, je realisai pour le compte du premier festival des formes animees â Ville-neuve-les-Avignon un journal mural â la manchette bien sympathique "le Petit Manipulateur"de Jean-Jack Martin. Mes matinees etant libres, je me confondais sans problemes avec les aborigenes du coin et surtout avec les jeunes du foyer troisçme âge. J’ai perdu les noms des deux grand-peres avec lesquels je belotais â Villeneuve-les-Avignon. Je me souviens que l’un etait coiffeur et barbier, dans une petite echope au centre du village devant la mairie et l’autre ramassait des herbes, des champignons, les fameux grisets du Ventoux, et habitait du cote de la Chartreuse. C’est eux qui m’initierent a la cueillette et a la faÌon de cuisiner les champignons. La recette vient de leur village, et beaucoup de champignons peu parfumes peuvent be-neficier de cette accomodation.

- Hachez finement deux ou trois oignons, une belle echalote, une petite gousse d’ail, ciselez persil, marjolaine, basilic et cerfeuil.
- Ebouillantez deux ou trois tomates que vous epepinerez et un poivron que vous preparez de la même façon, coupez le tout en petits morceaux.
- Preparez les champignons en les faisant fondre dans une casserole quelques minutes et en fonction de leur teneur en eau, egouttez-les.
- Chauffez de l’huile d’olive dans une poçle et faites revenir oignons, poivrons, tomates pendant une dizaine de minutes et doucement.
- Ajoutez ensuite les champignons et les aro-mates.
- Salez, poivrez et laissez cuire encore un quart d’heure.
- Servez en ajoutant du basilic frais au dernier moment accompagne par un 1996 le plus aromatique possible.

Les Galichets,... j’ai des problemes souvent a cause du parfum des champignons.

Partager