Accueil > Gastronomie > J.J. MARTIN > Brochet roti au Cabernet

Brochet roti au Cabernet

ou requin d’eau douce !

dimanche 7 mai 2006, par Vintz

Généralement on n’écaille pas les brochets, ses ouies étant armées de piquants. Entourez votre main d’un torchon pour les enlever sans vous égratigner car ces blessures s’enveniment très facilement.
- Videz le brochet par les ouies, laissez les oeufs et la laitance, ils ne se mangent pas, ils ont des effets purgatifs. Mais il faut d’abord prendre un beau brochet...
- Lardez entièrement votre poisson et dans un plat allant au four, vous le recouvrez de petites noces de beurre, faites-le rôtir de vingt minutes a une demi-heure, en le surveillant.
- Sortez le poisson, mais tenez-le quelques instants au chaud, afin de pouvoir verser dans son plat deux ou trois verres de Cabernet.
- Faites un roux avec un peu de farine et laissez cuire cinq â dix minutes, (n’oubliez pas de saler et poivrer). Versez cote â cote sauce et poisson dans votre assiette, évitez de napper un si beau poisson.

Le vin de la cuisson et celui du mariage sortent de la même bouteille, un " Busardières 1998 i> il possède des arômes de fauve comme le requin d’eau douce.

PS II y a peu de poissons de rivière qui sont cuisines au vin rouge sauf tanches et carpes farcies, sans oublier les anguilles en matelote, bien sur.

Partager