Accueil > Musique > Musicothérapie > Physiologie de l’Oreille

Physiologie de l’Oreille

lundi 1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

3 - Les différents éléments de l’anatomie-physiologie de l’oreille

a - Quelques notions sur l’anatomie physiologie de l’oreille

JPEG - 32 ko
Oreille

L’oreille peut se diviser en trois parties

- L’oreille externe, composée : du pavillon et du canal auditif
externe dont le fond est fermé par une membrane tympanique
(tympan). -L’oreille moyenne, située entre la membrane du tympan
et l’oreille interne osseuse. C’est une cavité d’environ 3 à 6 cm.
Elle est composée des osselets (marteau, enclume et étrier)
articulés entre eux et reliant la fenêtre ovale au tympan qui la
sépare de l’extérieur. -L’oreille interne ou labyrinthe est une
cavité osseuse où se moule le labyrinthe membraneux. Il est
composé par la cochlée et le vestibule.

De manière générale, l’onde sonore est conduite par l’oreille
externe jusqu’au tympan. Cette petite membrane se comporte comme
une peau de tambour et transforme l’onde sonore en un mouvement
mécanique. Par un jeu de levier, les trois osselets vont amplifier
cette vibration et ainsi rendre possible l’audition de très
faibles niveaux sonores par l’oreille interne. La vibration ainsi
amplifiée va être filtrée par les résonateurs que constituent l’os
d’ivoire et les canaux semi-circulaires. A partir de là, les cils
disposés tout au long de la cochlée vont détecter chaque type de
fréquences sonores et élaborer le signal nerveux. Cet influx est
transmis au centre nerveux bulbaire par le nerf auditif cochléaire
puis à l’écorce cérébrale temporale qui la transforme en
perception consciente.

Partager