Accueil > Musique > Musicothérapie

Musicothérapie

Dernier ajout : 13 août 2006.

Introduction

Dans son milieu de vie clos et protégé,le foetus se développe pendant neuf mois.Neuf mois pendant lesquels il va croître de maniére organique mais aussi, on le sait maintenant, psychologique.On reconnait de plus en plus la possibilité d’une communication, les générations précédant les notres n’imaginant pas la capacité qu’à ce petit être d’entendre et de réagir.Ainsi, si la vie extérieure peut interagir sur le comportement foetal, alors la musique peut-elle l’influencer ?

Y a t’il un intérêt à l’utiliser pendant cette période de vie car, de fait, même si l’écoute et les réactions sont maintenant constatées, y a t’il mémorisation des auditions musicales ?

Et, si c’est le cas, peut-on utiliser à profit cette mémorisation de l’enfant après la naissance ?

Par exemple, en service de réanimation néonatale. En effet, il apparait que le séjour dans ce type de service est vécu comme un événement traumatisant pour le nouveau-né. De fait, il représente un excellent terrain pour la musicothérapie.Ainsi, il sera intéressant de rechercher et d’analyser les différentes études sur le comportement des nourissons lors d’écoutes musicales.Ceci nous pemettra alors, de définir les avantages et les limites de la musicothérapie dans ce secteur.

Articles de cette rubrique

  • Premières expériences

    1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

    c- Des premières expériences à nos jours :
    Sonntag et Wallace réussissent à augmenter de manière notable la fréquence cardiaque d’un fœtus de neuf mois dans 28 tentatives sur 29, en employant un timbre électrique qui frappait pendant 5s, à une minute d’intervalle, un disque de bois placé sur le ventre de la mère.
    De même, il a été observé chez les mères pianistes une hyperagitation, à type de secousses continuelles chez les fœtus de 6 mois. Il en est de même pour les bruits agressifs, par exemple au cinéma (...)

  • Les sons et le fœtus

    1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

    II. Les sons et le fœtus
    1 - Naissance des premiers courants sur la capacité d’écoute du foetus :
    Le fait de chercher à communiquer avec le fœtus est assez récent dans le milieu médical. Différents courants se sont dégagés.
    a- Alfred Tomatis (1901-2001) :
    Pour A. Tomatis, médecin et chercheur français connu pour ses travaux sur l’oreille, le langage et la communication : « Le fœtus entend tout un spectre de sens dont la plupart contiennent des fréquences graves. L’univers sonore dans lequel l’embryon (...)

  • Audition chez le fœtus

    1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

    b - Capacité d’audition chez le fœtus
    Développement de la fonction auditive :
    Les premières réactions aux stimuli in-utéro sont enregistrées dès la vingtième semaine a type de modifications du rythme cardiaque. En effet, même si l’oreille se développe de manière précoce, elle ne commence à devenir fonctionnelle qu’aux environs du cinquième et plus sûrement du sixième mois. Ainsi, même si les fibres nerveuses apparaissent dès la quatrième ou cinquième semaine, ce n’est qu’à partir de la vingt- quatrième (...)

  • Physiologie de l’Oreille

    1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

    3 - Les différents éléments de l’anatomie-physiologie de l’oreille
    a - Quelques notions sur l’anatomie physiologie de l’oreille
    L’oreille peut se diviser en trois parties
    L’oreille externe, composée : du pavillon et du canal auditif externe dont le fond est fermé par une membrane tympanique (tympan). -L’oreille moyenne, située entre la membrane du tympan et l’oreille interne osseuse. C’est une cavité d’environ 3 à 6 cm. Elle est composée des osselets (marteau, enclume et étrier) articulés entre eux et (...)

  • Définition

    1er mai 2006, par Laëtitia, Vintz

    2 - Une définition de la musicothérapie
    D’aprés LE PETIT LAROUSSE ILLUSTRE,”la musicothérapie est
    l’utilisation des effets de l’audition ou de la réalisation
    musicale à des fins psychothérapeutiques”. La musicothérapie, même
    si c’est une spécialité paramédicale assez récente, ne s’improvise
    pas.Ainsi, d’une part, son coté scientiphique la soumet à des
    expérimentations cliniques controlées et délimitées,des
    observations et des évaluations.On utilise alors la musique dans
    un cadre précis, étudié et à des (...)

| 1 | 2 | 3 |


Envoyer un message